Retour sur la formation "Vie affective des personnes déficientes intellectuelles au Maroc"

C’est dans le cadre de l’accord particulier

établi entre la région de Bruxelles capitale, que le 8ème Jour asbl représente, et la région de Rabat Salé Zemmour au Maroc, qu’une sensibilisation à la vie affective, relationnelle et sexuelle a été organisée pour des éducateurs marocains.

Ces trois rencontres ont été d’une grande richesse pour chacune des parties, formatrices, équipe coordonnant la formation belge et marocaine et les participants.

Et cela continue avec un groupe de travail qui se réunit régulièrement afin de s’entraider sur les problématiques rencontrées.

Hamza Aghddiou, participant, partage ses conclusions sur cet échange en trois volets de l’année 2014

Dans une société aussi conservatrice que la nôtre, et dont la majeure partie des citoyens est de confession musulmane, on ose pas de parler d’un sujet tel que la vie affective chez les personnes handicapées, encore moins leur vie sexuelle, car c’est un TABOU.
Néanmoins, ça a été possible, en traitant le sujet de manière pédagogique et instructive comme ce fût le cas lors de la formation qui nous a été dispensée par nos partenaires BRUXELLOIS.
Le choc ressenti le 1er jour s’est dissipé petit à petit, et le sujet nous est devenu de plus en plus familier et normal à aborder.
En effet, le fait de traiter un tel sujet avec les différentes parties prenantes, et je dis par là : les formateurs, ;les collaborateurs et notamment les parents des enfants a permis, non seulement de briser le TABOU mais aussi et surtout de faire de la vie affective et sexuelle de ces adolescents un sujet traité dans un cadre professionnel par des centres spécialisés comme le nôtre et le vôtre.

L’objectif étant au final de permettre à ces adolescents d’avoir aussi bien une vie affective et sexuelle normale en satisfaisant leurs besoins. Pour ce faire, il faudrait son doute se doter des moyens nécessaires, notamment pédagogiques et humains pour atteindre l’objectif escompté avec la collaboration des parents.

LA PLAQUETTE

Votre aide est indispensable pour faire naître des sourires